Chasseur

Des chasseurs généreux aident les démunis

Article de TVA Nouvelles

 - Agence QMI

12 septembre 2016

À l'aube d'une nouvelle saison de chasse au gros gibier, la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, de concert avec le réseau des Banques alimentaires du Québec, invite les chasseurs du Québec à faire preuve de générosité en participant au programme Chasseurs généreux.

Cette initiative a vu le jour au Bas-Saint-Laurent il y a quatre ans grâce à l'implication de bénévoles dévoués.

«Des chasseurs et des gestionnaires de territoires fauniques se sont dit : ‘‘on devrait faire quelque chose pour partager la venaison’’. La venaison c’est la viande de gibier. Comme on était en état d’abondance, c’était facile de demander la collaboration des chasseurs », a expliqué Ernie Wells, expert en chasse et pêche, en entrevue TVA Nouvelles.

 

 

Cet automne à la grandeur de la province, ce sont plus de 40 boucheries et centres de débitage qui répondent à l'appel en contribuant généreusement à cette cause.

Seulement au Bas-Saint-Laurent, on compte près d'une dizaine de boucheries accréditées.

Les chasseurs pourront dès cette année confier le débitage du cerf de Virginie et de l'orignal à un boucher certifié Chasseurs généreux et faire don d'une partie de leur viande.

C'est un membre de Moisson ou d'un organisme accrédité du réseau des Banques alimentaires du Québec qui effectuera la collecte et la distribution de la viande dans la région auprès des gens dans le besoin.

«On sait très bien que la viande s’est une denrée rare pour nous, donc quand Chasseurs généreux arrive c’est de la viande qui nous tombe du ciel. C’est une viande qui est attendue, parce que les gens, quand arrive la période des Fêtes, y ont ce petit cadeau-là de plus », souligne le directeur de Moisson Rimouski-Neigette, Louis Vézina.